campagne anti-préjugés du CIRE

 

C'est des préjugés qu'il faut avoir peur, pas des réfugiés ni des étrangers. Vous en doutez? Vous êtes d'accord? Que vous souhaitiez vous informer ou afficher votre soutien, découvrez ici tous les outils de notre campagne anti-préjugés.

L’arrivée de nombreux demandeurs d’asile ces derniers mois en Belgique a suscité des réactions variées: de la curiosité, de l’hospitalité, mais aussi du rejet ou de la peur. Peur pour son identité, peur pour sa sécurité, peur pour son argent. Or ces inquiétudes sont bien souvent fondées sur des idées toutes faites, des préjugés.

C’est pour déconstruire ces préjugés au sujet des réfugiés et des étrangers que le CIRÉ a décidé de lancer une vaste campagne de sensibilisation au printemps 2016. Film, spots radio, affiches, brochure d’information... différents outils pour un seul et même message: c’est des préjugés qu’il faut avoir peur, pas des réfugiés ni des étrangers.

L’objectif de la campagne est de bousculer les préjugés, pour amener un public aussi large que possible à s’interroger et à s’informer. Le concept est simple: jouer sur les mots "réfugiés" et "préjugés", parler des préjugés comme on parle parfois des réfugiés. En faisant appel à l’ingéniosité du public, et parfois à l’actualité...

Le film, par exemple, s’inspire d’un fait réel particulièrement interpellant: le 1er février 2016, le gouverneur de Flandre occidentale déclarait à la radio: "ne nourrissez pas les réfugiés, sinon d'autres viendront". D'où le hashtag de la campagne: #DéfenseDeNourrirLesPréjugés 

Source: CIRE

 >> En savoir plus, s'investir, partager, s'informer: sur le site du CIRE !


Haut de page