Les matinées thématiques interculturelles

Présentation

Ce mini-cycle de formation vise à permettre aux acteurs et opérateurs de l’intégration des personnes étrangères, aux travailleurs de la sphère sociale et socioculturelle et à toute personne intéressée d’accéder à trois thématiques cruciales de l’interculturalité. Une formule qui optimise les disponibilités des participants ; un espace informel de dialogue et d’échanges ; des exposés enrichis par les expériences et les connaissances des participants.

Contenu des matinées

Identités en migration – 23 mars 2019  de 9h30 à 12h30
Les parcours de migration comportent des risques multiples aux niveaux sécuritaire, physique et psychologique. Les identités en migration sont exposées à des fractures, à la perte de repères, au deuil, au sentiment d'être arraché à un environnement connu et rassurant. Comment les personnes étrangères peuvent-elles reconstruire leurs identités dans ces nouvelles sociétés ? Comment pouvons-nous faciliter le rétablissement d’un équilibre identitaire ?

L’intersectionnalité, nouvelle forme de lutte contre les discriminations ? – 20 juin 2019 de 9h30 à 12h30
Importé des Etats-Unis, le terme désigne la lutte contre les discriminations multiples que certaines personnes peuvent subir dans une société et propose la convergence des causes à la place de leur concurrence. Ainsi, la lutte contre le racisme serait enfin conciliée avec des notions comme la lutte contre les inégalités, le féminisme, la justice environnementale, etc. L’intersectionnalité, est-elle la bonne démarche pour faire tomber les clivages existants entre ces différents combats et pour atteindre enfin leur convergence ? Ou est-ce juste une mode qui risque au contraire, de diluer et d’affaiblir les luttes contre les différentes discriminations ?

Approche psychologique de la radicalisation violente – 12 septembre 2019 de 9h30 à 12h30
La question de la radicalisation violente renvoie à un champ interdisciplinaire qui nécessite d’articuler plusieurs sphères de compréhension du processus. Or, l’aspect psychologique, pourtant déterminant dans la construction identitaire, est peu présent parmi les approches s’occupant de cette thématique. Quel est le sens subjectif donné à la violence ? Quel est le ressenti, la perception de soi-même et de l’autre ? Quel est le récit interne et quelles sont les valeurs qui poussent à la destruction de la société ? La radicalisation, est-ce une pathologie ou une quête identitaire ? Ces questions et beaucoup d’autres pourront être abordées lors de cette matinée.

Public

La formation s’adresse aux professionnels en lien avec les personnes étrangères et d’origine étrangère et globalement à toute personne intéressée par la thématique.

18 participants maximum

Durée : 3 demi-journées (il est possible de suivre ce module en tout ou en partie)

> Formulaire d'inscription en ligne (obligatoire)

> Voir l'ensemble du programme de formations et séances d'info


Haut de page