visu2 SI transmigrantsDepuis plusieurs mois, des migrants sont de passage sur nos communes. Ceux-ci arrivent pour tenter leur chance plus loin, au-delà de nos frontières. En l’absence d’infrastructures organisées par l’Etat, différents camps naissent et plusieurs collectifs se constituent. Les marques de solidarité sont variées : soutien moral, distribution de vivres, hygiène, hébergement,... Les initiatives se multiplient partout où les besoins se font sentir.

Interpellé par les acteurs de terrain et la population locale engagée, le C.A.I. a organisé plusieurs séances d’information afin d’aborder plusieurs aspects liés à ces aides: 

Droits des citoyens solidaires
Quels sont mes droits en tant qu’aidant ? 
Quels sont mes droits en tant qu’hébergeur ? 
Que puis-je faire ? Quelles sont les limites ? 
La solidarité est-elle un crime ?

Droits des migrants en transit 
Quels droits ont les personnes en situation irrégulière ?

Ainsi, les citoyens peuvent envisager de manière claire l’accompagnement des migrants et mieux comprendre leurs droits ainsi que les limites de cette aide. Ils peuvent alors à leur tour transmettre des informations correctes et pertinentes aux personnes de passage concernant leurs droits et les relais existants en province de Namur.

Voici quelques informations relatives aux « Migrants en transit ».

Des ressources utiles :

freeway

 

> Vous avez encore des questions à ce sujet ?

Vous souhaitez avoir d’autres informations ?

Vous souhaitez en savoir plus sur nos formations ?

Vous souhaitez vous inscrire à notre newsletter ?

N’hésitez pas à nous contacter par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 081 71 35 12 

net2work bulles et photos

Besoin d’une aide pour votre recherche d’emploi ?
Vous avez envie de vous investir dans un projet sociétal et de mettre à profit vos compétences ?

Le mentorat, une expérience humaine riche de sens !

 

Partager ses expériences
Être connecté à un réseau de mentors
Relations humaines et interculturelles

En Belgique, l’origine des personnes est un facteur qui détermine encore les inégalités sur le marché du travail. Comme nous le révèle le Monitoring socio-économique de 2017 (Marché de l’Emploi et Origine) : « Le taux d’emploi s’élevait en 2014 à 73 % pour les personnes d’origine belge contre 42,5 % pour les personnes issues d’Afrique sub-saharienne, 42,2 % pour celles provenant d’un pays européen hors UE, 44,3 % pour celles originaires du Maghreb et 46,0 % pour celles issues de pays candidats à l’UE (principalement la Turquie). » *

logo net2work carré

Le monitoring socio-économique explique aussi qu’il y existe un phénomène d’ethnostratification, qui implique que l’origine peut déterminer dans quelle niche du marché de l’emploi on se retrouve. Ainsi les personnes d’origine étrangère sont surreprésentées dans certains secteurs - notamment les moins bien payées et les plus précaires. Dans notre économie, les compétences de chacun ne sont pas exploitées de manière optimale. Les inégalités persistent même quand les personnes d’origine

 étrangère ont un niveau élevé d’éducation.

La diversité, une plus-value pour les entreprises :

Il est prouvé que les entreprises et les organisations diversifiées ont de meilleures prestations, notamment parce qu’elles sont plus représentatives de la société, plus innovantes et plus créatives. Les travailleurs de ces structures s’estiment plus satisfaits et plus efficaces. De plus, les consommateurs privilégient les entreprises qui mettent en valeur et qui représentent cette diversité. Enfin, les équipes hétérogènes permettent de toucher de nouveaux marchés internationaux et s’adaptent mieux à la flexibilité économique.

Vous avez envie de tenter l’expérience ?

Contacts

Au sein du C.A.I. : 081 73 71 76 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Facebook : Net2worknamur


Haut de page