Rencontre C.A.I. / O.S.I.M.

Accueil » Uncategorized » Rencontre C.A.I. / O.S.I.M.
  • Lettre d’invitation

Madame, Monsieur,

It is used commonly in the treatment of endometriosis and polycystic ovarian syndrome. I bought this product yesterday and i budecort 400 inhaler price tried to put it on with water but didn't work. There is no reason why you need to pay 0 for a prescription or 0 to 00 for a generic drug to cure a simple pain that a person may have in the future.

Some of the common side effects of the drug include: Clomiphene is a drug that is used to induce ovulation in women who have stopped having periods, and some cases Baghdad of infertility. Next, calculate the dose using the body surface area of the subject as the weight.

How much liquid ivermectin for dogs really works for worms in dogs with large worms? In most instances, the price furosemide 40 mg tablet buy online difference is only in your eyes. La realidad es que es un medicamento potente y que no me parece demasiado diferente a los que están en uso.

Le CAI et l’IRFAM vous invitent à participer à une recherche afin de mieux connaitre votre structure ainsi que votre réalité. Cette recherche est une première étape d’un projet plus large visant à améliorer la reconnaissance et la collaboration avec votre structure.

Ce présent formulaire s’adresse aux différentes associations issues de l’immigration sur le territoire de la province de Namur. Ainsi, nous vous demandons de bien vouloir compléter le questionnaire ci-dessous ; celui-ci aborde essentiellement des questions sur votre structure et ses projets ainsi que sur vos préoccupations plus générales.

Pour toute question, merci de contacter : Sami PIECZYNSKI : sami@cainamur.be  n° tel 0485 – 21 90 22

  •  Objectifs

  1. Affiner notre connaissance des associations et préciser leurs préoccupations par rapport à leur vie associative ainsi que par rapport à la réalité des personnes côtoyant la structure.
  2. Créer un cadre de réflexion collective et de concertation entre les associations autour de problématiques communes.
  3. Encourager leur participation voire s’il y a lieu leur représentativité en tant qu’acteur dans le secteur de l’intégration et de l’interculturalité, dans la lutte contre le racisme et les discriminations ainsi que dans la coopération au développement.
  4. Co-construire des actions, des recommandations et des interpellations sur les freins et les obstacles rencontrés par les associations.
  • Equipe

Sami PIECZYNSKI – Lutte contre le racisme et les discriminations – CAI : sami@cainamur.be
Abderrahman AKANTAYOU – Coordination d’activités interculturelles – CAI : Abderrahman@cainamur.be
Emilie dE LIAMCHINE – Coordinatrice pédagogique et de projets – CAI : emilied@cainamur.be
Benoîte DESSICY – Directrice – CAI : benoite@cainamur.be

  • Description

  1. A qui s’adresse le formulaire ?
    Ce projet concerne les associations de personnes issues des migrations :- Associations créées, dirigées et animées par des personnes issues des migrations
    – Toute forme juridique confondue (Association de fait , ASBL, AISBL, coopérative, fondation,…)
    – Tout objet social ou domaine d’activité confondus
    – Implantées sur le territoire de la province de Namur.Le projet s’adresse aussi bien aux associations reconnues par les institutions et structurellement financées qu’aux associations ne bénéficiant pas de subventions et étant moins visibilisées.
  2. Qui mène ce projet ?
    Ce projet est coordonné par le Centre d’Action Interculturelle de province de Namur en partenariat avec l’IRFAM, Institut de Recherche, Formation et Action sur les Migrations. Ce projet est mené sur base d’une initiative qui nous est propre et s’inscrit dans nos valeurs d’indépendance et de neutralité.
  3. Pourquoi ce projet ?
    Il existe à l’heure actuelle de nombreuses associations issues de l’immigration sur le territoire de la province de Namur. Ces associations ont un profil varié et développent des activités diverses. Elles sont des acteurs incontournables sur de nombreux aspects (accueil, intégration, valorisation culturelle, coopération au développement, porte-voix des personnes étrangères et d’origine étrangère, etc.) et sont dès lors des partenaires précieux.Pour autant, nous constatons la trop faible reconnaissance institutionnelle pour leur travail. Nous remarquons leurs trop nombreuses absences aux espaces de concertation qui les concernent ainsi qu’un manque de soutien financier.

    Ce questionnaire est la première étape d’un projet plus large. Sur base de cette recherche, un cadre de concertation collective sera établi. Une fois des priorités définies, des actions, recommandations et interpellations s’y rapportant seront co-construites.

    Il est primordial pour le CAI de développer et entretenir un réseau optimal de partenaires afin qu’une société interculturelle puisse voir le jour. Le rôle du CAI est dès lors de rassembler les opérateurs dans un projet commun afin de soutenir l’ensemble du secteur.

  4. Pourquoi participer à cette recherche ?

Pour les associations, l’intérêt de prendre part à ce projet est également multiple :

– Faire connaître leurs réalités et les difficultés qu’elles et leurs publics rencontrent et les mettre en discussion avec d’autres acteurs associatifs, travailleurs sociaux et acteurs institutionnels
– Contribuer à l’amélioration des services et des politiques sur base de leurs besoins
– Obtenir un soutien dans leurs actions et leurs projets et développer de nouvelles perspectives

Parmi les thématiques suivantes, quelles sont celles qui vous préoccupent le plus ?

Si vous en avez connaissance, comment évalueriez-vous le dispositif d'Aide Médicale Urgente ?

Répondant

Évènements à venir